mardi 20 janvier 2009

Rouen; c'est toi Lola!

Rouen

Bâtisseur du passé, compagnon d’un autre âge,
La flêche que tu dresses dans le ciel de Rouen
Témoigne de ta foi, de ton engagement
Et traverse le temps en puissant témoignage.

Maisons à colombages, passé toujours présent,
On peut lire partout ton travail peaufiné,
Tes chefs-d’oeuvre d’hier que tu nous as livrés
Dans toute leur splendeur ont défié le temps.

La Tour du Gros Horloge ou l’Aître Saint-Maclou,
Toutes les côteries ont laissé leur empreinte,
Pour la grandeur de Dieu mais aussi dans sa crainte,
Anges ou bien gargouilles se donnent rendez-vous.

Je n’évoquerai pas le bûcher de la Jeanne,
Préférant visiter le port et les bateaux,
Songer aux grands départs, des rêves orientaux,
De ceux que fît Colomb sur la mer océane.

Il faudrait bien qu’un jour sur un bateau de rêve
Vers des contrées lointaines nous partions tous les deux
Vivre notre passion, couler des jours heureux,
Attendant patiemment que le bon grain ne lève.


Lola


C’est toi Lola !


Aube de lune,
Heure opportune,
Ailes de soie,
Ballets de joie,
Chemin poudré
Et voie lactée.
La porte ouverte
Ta vie offerte
Ma vie donnée.
Sérénité.....

Toi ma raison,
Mon horizon,
Mon cœur d’épices,
Mon pain délice
Mes matins clairs
Ma tasse d’air
Félicité
De mes journées,
Mon port d’attache
Aux yeux pistache.....

Songe d’été
Réalisé.
Ma certitude,
Béatitude,
Ma source vive
Définitive,
Le point final
Du don total
L’univers roi,
C’est toi Lola !


Tomi

1 commentaire:

brigetoun a dit…

c'est pas Le Havre, Lola ? (Demy)